Accueil / Blog / Les diverses utilisations des colliers de serrage

Le collier de serrage est un petit dispositif en métal ou en plastique (attache autobloquante) servant à maintenir deux éléments cylindriques par emmanchement. Il est généralement utilisé sur les tuyaux ou durites en caoutchouc pour assurer l’étanchéité d’un raccordement.

Son fonctionnement est très simple. Grâce à sa conception, le collier de serrage applique une compression autour de l’emmanchage des deux éléments cylindriques en créant une déformation élastique qui assure leur parfait couplage.

Les colliers de serrage en plastique

Comme évoqué en introduction, le collier de serrage est soit en métal, soit en plastique selon les usages qu’on en fait.

Lorsqu’on parle de collier de fixation en plastique, il s’agit de liens de serrage en plastique. Le serre câble en nylon cranté est ce qui vient en premier à l’esprit. Mais, on peut aussi citer le collier de serrage en rilsan et en polyamide.

Ces colliers de serrage ont tous un point commun. Ils ont la forme d’un ruban en plastique souple et flexible. Leur particularité est qu’ils peuvent être rebouclés sur eux-mêmes pour fixer fermement un élément cylindrique après que la boucle ait été solidement scellée.

Le ruban possède un côté dentelé et son bout est légèrement rétréci. Cela a pour but de faciliter l’insertion dans la cage à cliquet anti-retour qui sert à bloquer le collier de serrage dans sa position. Le mouvement est donc à sens unique, soit vers l’intérieur. Et grâce au cliquet anti-retour, il est impossible au ruban de ressortir. Pour retirer le collier de serrage, il est parfois nécessaire de le couper.

Les différents cas d’usage selon le modèle

Collier simple

Parmi les liens de serrage en plastique, on retrouve le collier plastique simple qui sert généralement au montage, à la fixation ou au regroupement des câbles électriques comme on peut le constater dans l’industrie de l’électronique, automobile ou aéronautique. Il est cependant non réutilisable, contrairement au collier plastique réarmable qui est équipé d’un ergot déclenchant l’ouverture de la cage. C’est très pratique dans l’éventualité d’un rajout de câbles.

Collier à embase

Il y a aussi le collier plastique à embase qui est un collier de fixation ayant pour fonction de fixer un élément cylindrique mobile sur un autre élément immobile comme un mur grâce à l’embase solidaire du ruban. Celle-ci peut être pourvue d’un côté autocollant ou d’une cheville venant s’ancrer dans le mur.

Collier porte-étiquette

Les colliers de serrage en plastique peuvent également servir à autre chose qu’à serrer des câbles ou des tuyaux. C’est le cas du collier porte-étiquette qui sert uniquement à identifier un élément en s’enroulant sur ce dernier. Il est pourvu d’une surface sur laquelle il est possible de marquer une inscription. Cela est utile dans les grandes installations où chaque groupement de câbles nécessite une identification, mais aussi dans le domaine de la grande distribution.

Collier de scellé

Le collier de scellé est pratique pour sceller un contenant tout en ayant un témoin qui indique s’il y a eu un forcement ou non. En effet, il est doté d’un système permettant de détecter si le lien a été ouvert. On utilise souvent ce type de collier lorsqu’il faut cacheter quelque chose comme une boîte, un conteneur ou tout autre contenant. La protection de preuves, la lutte contre la falsification et la protection des compteurs électriques sont des cas d’utilisation du collier de scellé.

Menotte plastique

Par ailleurs, il existe un collier de serrage assez particulier, dont l’usage ressort du domaine industriel. Il s’agit de la menotte plastique. Tout comme une menotte métallique classique, elle est utilisée par les forces de l’ordre lors d’interventions ou d’interpellations pour menotter les poignets.

Une menotte plastique est constituée de deux liens de serrage reprenant le système du collier plastique simple. Deux cages à cliquet anti-retour bloquent toute tentative de retrait des menottes.

Les colliers de serrage métalliques

Dans cette catégorie, le collier de serrage est en général fabriqué en acier. Cependant, il existe aussi d’autres métaux comme le laiton, la fonte ou l’aluminium.

Les différentes utilisations des liens de serrage en métal

Collier à vis sans fin

Pour le raccordement d’un tuyau de gaz, d’un système d’irrigation, d’un tuyau d’arrosage ou tout tube souple, le collier à vis sans fin est tout indiqué. Ce type de collier de serrage est doté d’une bande à crans par lesquels les pas de la vis passent. On le rencontre souvent dans l’industrie automobile pour le raccordement des différents conduits souples.

Collier à fil

Dans le BTP ou l’industrie automobile, les gaines de ventilation et les flexibles de climatisation doivent être emmanchés sur une partie rigide. Ces types de cas requièrent l’utilisation d’un collier à un ou deux fils. Sa particularité réside dans ses anneaux de part et d’autre du fil qui servent à faire passer la vis de serrage au travers.

Collier à oreille

Pour raccorder des tuyaux de gaz comprimés, la fixation doit être solide et ferme pour une parfaite étanchéité. Le collier à oreille possède des caractéristiques mécaniques nécessaires pour ce type de raccordement. Il est en effet pourvu de deux rubans en acier épais et malléable qui sont positionnés de façon diamétrale et qui doivent être écrasés pour sceller le raccord. Leur forme en U garantit un hermétisme optimal de l’emmanchage.

Collier clipsable

Quand il faut fixer des tubes ou des durites de pression sur une voiture, rien ne vaut la compression d’un collier clipsable. Grâce à ce système à clipse, il est plus facile de faire les entretiens ou le remplacement de certains flexibles. Il se caractérise par une bande en métal. L’un des bouts est doté d’un tenon et l’autre d’une partie en U à presser. Serrer et desserrer ne prend que quelques secondes avec une pince.

Collier à tourillon

Pour l’emmanchage des gros tuyaux comme un conduit d’admission sur une voiture, le collier à tourillon est à la fois efficace et simple à poser. Il est constitué de deux tiges cylindriques avec deux anneaux munis chacun d’une pièce. L’une est juste percée tandis que l’autre est perforée. Une vis comprime le tuyau et la répartition de la compression est égale grâce à un plaque en métal placée en dessous.

Collier à gorges

Lorsqu’il faut faire un raccordement de tuyaux à bouts coniques, évasés ou bourrelés, il est nécessaire d’utiliser un collier à gorges ou rainuré. Le modèle le plus répandu est celui en deux parties qui sont serrées l’une sur l’autre avec une vis. Ce système est très efficace sur les éléments cylindriques rigides, dont l’élasticité ne peut être comprimée que sous une forte pression.

Collier à ressort

Dans l’industrie automobile, les durites d’eau de refroidissement sont généralement scellées par des colliers à ressort. Ces derniers sont assez simples dans leur forme puisqu’ils sont équipés d’extrémités relevées sur lesquelles s’appuient l’ouverture et la fermeture. Pour ce faire, il suffit de presser sur la pince pour les ouvrir, d’insérer le tuyau à travers et libérer la main pour les fermer.

L’importance de la pression de service du collier de serrage

Dans la logique d’un bricoleur amateur, n’importe quel collier de serrage inox peut maintenir un tuyau ou une durite en pression sans présenter la moindre fuite. Cependant, il faut avoir à l’esprit une certaine appréhension des risques qui pourraient arriver.

En effet, chaque tuyau, flexible ou durite est conçu pour supporter un niveau précis de pression du fluide ou du gaz circulant à l’intérieur. Et un collier de serrage possède également cette même limite. En ce sens, faire un emmanchage ou un raccordement doit être fait avec responsabilité en veillant à bien s’assurer que tout est bien là où il le faut !