Accueil / Modes de chauffage / Comment choisir le type de chaudières le plus approprié ?

Chauffer l’environnement domestique avec une chaudière met le consommateur devant un certain nombre d’options. Les systèmes de chauffage disponibles sur le marché aujourd’hui sont en effet nombreux et divers facteurs peuvent intervenir dans le choix. Parmi ceux-ci, outre la disposition et la taille de l’environnement à chauffer, il est d’une importance fondamentale de décider du type de combustible à utiliser, ce qui guidera le choix lors de l’achat et le rendement thermique ultérieur. Le mécanisme qui sous-tend le fonctionnement des chaudières consiste à produire de la chaleur par un processus de transformation du combustible, pour la distribuer dans la maison sous forme d’air ou d’eau chaude sanitaire. Il existe aujourd’hui différents types d’appareils sur le marché, comme les chaudières Ariston, équipées des systèmes de chauffage et de contrôle de la consommation les plus innovants. À cela, s’ajoutent la fiabilité, la conception et la technologie de pointe, qui s’intègrent intuitivement aux systèmes énergétiques les plus récents.

A. Chaudières et combustibles, les différences

1. Chaudières à GNC : fiabilité et efficacité

Les chaudières à méthane sont le choix le plus populaire parmi les consommateurs grâce à leur facilité d’installation et d’utilisation. À cela, s’ajoute la large diffusion du gaz méthane sur le territoire national qui, grâce à un réseau étendu, rend la connexion plutôt bon marché. Lors de l’installation, les raccordements nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil sont prévus, tels que ceux permettant le passage du combustible ou de l’eau froide et chaude. À l’intérieur de la chaudière, se trouve également l’échangeur de chaleur primaire qui, en combinaison avec un rapport de modulation et un contrôle de combustion appropriés, fournit toujours la quantité exacte de chaleur. Parmi les modèles les plus innovants, la classe one d’Ariston, avec une prédisposition pour la thermorégulation multizone. Indispensables à l’usage domestique, notamment dans les zones fortement urbanisées, ces types d’appareils offrent des solutions de pointe, ainsi que des modèles qui allient design et très faibles coûts d’exploitation.

2. Des émissions moins nocives grâce aux chaudières à condensation

Une solution innovante pour le chauffage des environnements domestiques et la production d’eau chaude sanitaire est représentée par les chaudières à condensation, les appareils à installation murale ou au sol, qui permettent d’obtenir un rendement plus élevé à faible coût. Contrairement à ce qui se passe avec les chaudières traditionnelles, le principe de fonctionnement permet en effet d’utiliser la chaleur présente dans les fumées résiduaires, qui seraient autrement évacuées à l’extérieur à très haute température, dont le contenu énergétique serait donc perdu. Ainsi, les chaudières à condensation permettent un rendement en combustible d’un peu moins de 100 %, ce qui permet une utilisation beaucoup plus réduite et une économie immédiate sur la facture.

3. Chaudières de grande puissance : un rendement thermique plus élevé

Dans les cas où le système de chauffage a une puissance élevée, le meilleur choix est d’opter pour une chaudière à haut rendement. De la même manière que les systèmes de condensation, ce type d’équipement permet de recirculer la chaleur latente qui serait autrement perdue, avec une efficacité thermique considérable et des économies de consommation conséquentes. Les chaudières de grande puissance sont préférées dans les environnements privés et commerciaux, mais elles sont très appréciées lorsqu’il s’agit de trouver des solutions optimales dans les copropriétés et les maisons multifamiliales.