Accueil / Blog / Conseils pour réaliser des travaux d’isolation thermique efficaces

La température à l’intérieur de la maison peut varier en fonction de la saison et des changements climatiques. En plus d’entraîner un grand inconfort, cette variation peut engendrer certaines maladies comme les allergies. Il est donc nécessaire de s’en protéger. L’isolation thermique est la solution idéale pour remédier à la situation. Elle est conçue pour réguler la température dans la maison, afin de préserver une chaleur ambiante et constante et ce pendant toute l’année. Toutefois, pour assurer son efficacité, il faut savoir l’installer. Alors, comment réaliser les travaux d’isolation thermique ?

Bien choisir son système d’isolation thermique

Avant même de penser aux travaux d’installation, il faut bien choisir le système d’isolation thermique à utiliser. En effet, chaque partie de la maison reçoit la chaleur de manières différentes. Du coup, les appareils ainsi que les techniques à employer ne sont pas les mêmes dans toute la maison. Le toit et les combles sont les zones qui entraînent le plus de déperditions de chaleur. Ainsi, leur système d’isolation doit être intense. Pour isoler les combles, il est préférable d’utiliser des fibres naturelles ou synthétiques ; ou bien de la laine de verre. Il en est de même pour les murs car la température fluctue rapidement en fonction du climat extérieur. L’isolation thermique ne concerne pas seulement les murs et le toit, elle doit également être installée au niveau des ouvertures. Pour ce faire, vous avez d’innombrables choix. Vous pourrez opter pour des volets roulants ou pour des rideaux thermiques qui sont d’ailleurs idéaux pour les surfaces vitrées. Enfin, pour optimiser davantage l’isolation, il faut mettre en place des objets conducteurs de chaleur comme la moquette ou le tapis.

Privilégier les matériaux écologiques

Il faut savoir qu’isoler sa maison est une tache quasi-indispensable. Cependant, elle peut coûter vraiment chère surtout lorsqu’on utilise des isolants synthétiques. Certains engins consomment aussi énormément d’énergie ce qui n’est pas très favorable, côté financier. Pour y remédier, il vaut mieux privilégier les matériaux écologiques. Non seulement, ils assurent une meilleure économie d’énergie mais en plus, en tant que matières naturelles, ils ne provoquent aucun effet toxique, ni sur l’environnement, ni sur les individus résidant dans le lieu. Parmi les isolants naturels les plus efficaces, se trouve la cellulose de papier. Fabriquée à partir de papier journal, elle garantit une meilleure répartition de la chaleur sur une grande superficie. Elle est également abordable et consomme peu, voire même aucune énergie.  Il y a également la fibre de bois qui est fabriquée à partir des déchets de sciures. Cette matière est surtout idéale pour l’isolation des toitures ou des murs, étant donné sa forte étanchéité.  Le liège est aussi un autre isolant naturel très efficace. Il est conçu à partir d’écorce de chêne-liège et est surtout utilisé dans le béton. Pour terminer, d’autres fibres végétales comme le lin, le coco ou le chanvre peuvent aussi servir d’isolants.

Débuter les travaux par les parties prioritaires

Certaines zones de la maison sont plus vulnérables aux changements climatiques. De ce fait, il faut commencer les travaux d’isolation sur ces dernières. Le toit est notamment la première partie à traiter puisque celui-ci conduit la chaleur du soleil très rapidement. Aussi, il se refroidit vite lorsqu’il est en contact avec le froid. Pour une isolation plus performante, il est préférable de faire appel à un professionnel qui vous guidera dans l’installation du meilleur système à utiliser. Les murs sont aussi des zones qu’il ne faut pas négliger, suivis des vitres et des ouvertures. Enfin, terminez les travaux en vous occupant du sol et des combles. Souvent, une simple isolation ne suffit pas pour réguler la température de la maison. Pour ce faire, vous devez donc utiliser d’autres systèmes comme la ventilation, le radiateur ou la poêle à chaleur. Veillez aussi à entretenir régulièrement votre isolant thermique pour éviter l’usure ou la moisissure (surtout si vous utilisez des laines ou fibres).