Accueil / Modes de chauffage / Bois de chauffage : quels sont les critères écologiques et impacts sur l’environnement ?

Le bois de chauffage comme combustible

La cheminée, également dans une version moderne, donne à la maison un charme intemporel et une atmosphère incontestablement “naturelle”. Il est donc facile de penser au système de chauffage qui utilise le bois de chauffage (cheminées, poêles, foyers) comme un choix vert et en harmonie avec l’environnement.

Mais est-ce vraiment le cas ? Le bois de chauffage est-il vraiment un combustible respectueux de l’environnement ?

Nous devons veiller à le considérer comme tel : le bois est sans aucun doute un choix écologique, mais sous certaines conditions.

Fumées de combustion du bois

Comme tous les produits qui sont brûlés, le bois produit également des substances qui, lorsqu’elles sont libérées dans l’environnement, peuvent causer des problèmes de pollution et, par conséquent, des dommages à la santé humaine.

Ils peuvent être produits par la combustion du bois dans une cheminée. De nombreux problèmes pour l’environnement et la santé sont dus à une mauvaise utilisation de la cheminée et, en particulier, à un mauvais fonctionnement du tirage ou à l’utilisation de bois non séché.

N’oublions pas la mauvaise habitude de beaucoup de gens de jeter dans la cheminée des matériaux non adaptés à la combustion.

Attention à ce que vous brûlez !

Il faut veiller à ne pas jeter les restes de vieux meubles ou d’appareils dans les cheminées. Ces produits sont souvent traités avec des peintures qui, lorsqu’elles brûlent, libèrent des substances extrêmement toxiques dans le même environnement domestique et pas seulement dans l’atmosphère.

La cheminée n’est pas un petit incinérateur domestique et ne doit être utilisée que pour brûler du bois non traité et éventuellement bien séché !

Les aspects écologiques du bois de chauffage

Si nous nous tenons à l’écart de comportements erronés tels que ceux décrits dans le paragraphe précédent, nous pouvons être sûrs de faire un choix écologique en utilisant un foyer au bois.

Le bois est en fait une solution beaucoup plus durable sur le plan environnemental que les combustibles fossiles tels que le charbon, le méthane ou les dérivés du pétrole.

Contrairement à ces combustibles, le bois peut en effet être considéré comme une source d’énergie renouvelable.

Mais pour que cette ressource soit maintenue sans affecter son origine, les forêts dont elle provient doivent être gérées de manière durable.

Comment déterminer si le bois est respectueux de l’environnement ?

La réglementation de la coupe des bois est fondamentale. Il existe différents types de forêts.

Celles qui ont une grande valeur naturaliste sont essentielles pour la conservation des habitats de nombreuses espèces animales et végétales. C’est pourquoi leur coupe doit être gérée avec soin.

Il existe également des forêts qui jouent un rôle très important dans la prévention des risques hydrogéologiques (glissements de terrain, avalanches et inondations).

Dans ce cas également, il est possible de gérer la coupe pour obtenir du bois, mais l’opération doit être effectuée avec beaucoup de soin afin de ne pas compromettre ce rôle important. D’autres forêts sont destinées à être utilisées pour la production de bois.

Il s’agit de grands bois et de taillis. Ces dernières sont notamment utilisées pour la production de bois de chauffage, tandis que les hautes forêts sont utilisées pour la production de bois d’œuvre. La forêt de taillis a une durée de vie d’environ 4 à 5 ans, à la fin de laquelle elle est coupée, ne laissant que les souches à partir desquelles les nouvelles tiges se développeront, pour un cycle continu.

Cependant, quel que soit le type de forêt, la coupe doit être effectuée par un personnel expérimenté et formé. La coupe est en effet régie par des règles très strictes : pour donner quelques exemples, les grands arbres ne peuvent pas être coupés droits et, en outre, la La coupe doit être effectuée de manière à ce que la chute de l’arbre n’endommage pas les autres plantes environnantes.

Pensez qu’il existe de véritables programmes d’exploitation forestière, appelés plans de colonisation, qui sont nécessaires pour planifier la gestion correcte de la forêt.

Comment reconnaître le bois géré écologiquement ? Pour le bois provenant de l’étranger, vous pouvez vous référer au FSC (Forest Stewardship Council), un label qui certifie l’origine du bois provenant de forêts gérées durablement.

Comment utiliser correctement le bois de chauffage ?

Le meilleur moyen est d’éviter l’utilisation de foyers à bouche ouverte qui transmettent la chaleur par rayonnement et de préférer ceux qui sont équipés de systèmes d’exploitation de la chaleur par convection.

Il existe sur le marché des foyers équipés de systèmes d’optimisation de la combustion, tels que les chambres de post-combustion. En plus d’améliorer l’efficacité thermique, elles réduisent la présence de polluants présents dans les gaz de combustion.

Il est également important de prévoir un entretien constant des cheminées.