Accueil / Réglementation thermique 2000 / Construction de batiments à usage industriel conformes aux réglementations thermiques

Comme les autres types de constructions, le bâtiment à usage industriel est concerné par la RT 2012. Cette loi stipule plusieurs modalités d’application. La RT 2012 concerne surtout les bâtiments en rénovation et certaines parties de constructions existantes. Les types d’immeubles concernés sont ainsi soumis aux clauses indiquées.

Champs d’applications

Les lois qui définissent les champs d’application de la RT 2012 sont le décret n°2010-1269 du 26 octobre 2010, le décret 2012-1530 du 28 décembre 2012, l’arrêté du 26 octobre 2010 et l’arrêté du 28 décembre 2012. Ces différents textes stipulent l’application de cette loi en constructions neuves ayant fait l’objet de permis de construire ou de déclaration préalable et dotées de température normale d’utilisation supérieure à 12°C. Effectivement, les établissements concernés par le permis de construire sont les bâtiments neufs et les extensions de bâtiments existants de plus de 20 m2. La construction de bâtiment industriel est aussi concernée par la loi RT 2012. En outre, les bâtiments servant d’habitation, les bureaux, les établissements d’accueil de la petite enfance, les bâtiments d’enseignement primaire et secondaire, les bâtiments universitaires d’enseignement et de recherche, les établissements hôteliers, les restaurants, les commerces, les gymnases et salles de sports, les établissements de santé, les établissements d’hébergement pour personnes âgées et établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, les aérogares, les tribunaux et palais de justice sont également concernés par cette loi. En d’autres cas, la RT 2012 peut aussi s’appliquer dans sur les extensions. Toutefois, les simples changements de destination ne sont pas concernés par la cette loi. Consultez bâtiment industriel pour plus d’infos.

Aussi applicable sur certaines parties de bâtiments existants

La RT 2012 est aussi applicable aux parties nouvelles de bâtiments existants. Ils s’agit notamment de la partie de bâtiment construite qui crée des nouveaux locaux et scellée à un bâtiment existant, l’étage ajouté à un bâtiment existant, l’aménagement de combles existants d’une maison impliquant la surélévation de faîtage de la toiture de plus de 1,80 mètre, l’aménagement de combles existants d’une habitation sans modification de l’enveloppe du bâtiment, la création d’un plancher intermédiaire dans une enveloppe de bâtiment existant, l’aménagement d’un espace initialement à l’air libre et l’aménagement d’un local existant particulièrement le changement de destination au sens du code de l’urbanisme.

Les exigences de la RT 2012

Tout propriétaire et constructeur de bâtiment industriel doivent se soumettre à la RT 2012 lors de la construction. Cette loi impose des exigences de résultats, des nouvelles exigences minimales de moyens et un système d’attestations de prise en compte de la RT 2012. La première exigence de la RT 2012 est l’efficacité énergétique du bâtiment. Cette loi recommande une construction économique consommant moins d’énergie. Ainsi, dans ces bâtiments soumis à la RT 2012, les consommations d’énergie en termes de chauffage, de climatisation et d’éclairage sont maitrisées. La mise en place des techniques d’éclairage naturel et d’utilisation des énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire est mise en avant. La deuxième exigence de la RT 2012 est de limiter la consommation d’énergie des nouveaux logements. Cela ne doit pas dépasser 50 kWh/m2/an. La troisième exigence est le confort d’été en dans les bâtiments non climatisés. Ce critère impose une valeur maximale de 26°C de la température intérieure conventionnelle (Tic). Celle-ci est la température limite dans le bâtiment durant une séquence de 5 jours consécutifs de forte chaleur. Les systèmes de climatisation ne sont pas obligatoires dans le respect de la RT 2012. À ces trois exigences s’ajoutent des exigences moyennes, pour ne citer que l’utilisation de l’énergie renouvelable, la performance thermique du bâtiment et l’étanchéité à l’air. Notez que le but d’un tel dispositif permet d’optimiser la performance énergétique des bâtiments.