Accueil / Réglementation thermique / Réglementation thermique et isolation des combles‎

Depuis le 1er janvier 2018, de nouvelles normes doivent être respectées pour l’isolation des combles. Ces normes, reprises dans la réglementation thermique mise à jour après l’arrêté du 22 mars 2017, permettent d’obtenir une meilleure isolation et donc de consommer moins d’énergie tout en respectant le confort thermique.

Des normes prévues par la loi

La réglementation thermique (RT) s’intéresse aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments. Elle est née dans le cadre de la politique énergétique visant à réduire la consommation d’énergies fossiles et l’émission de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. La RT précise les normes à respecter lors de la construction de bâtiments neufs, de travaux de rénovation thermique dont ceux prioritaires concernant les combles perdus cliquez ici et de l’installation ou du remplacement d’un équipement.

Plusieurs réglementations se sont succédé depuis 1974, date proche du premier choc pétrolier. À chaque nouveau règlement, les exigences en matière d’économie d’énergie sont renforcées. La RT actuelle est applicable depuis janvier 2018. Elle découle de l’arrêté du 22 mars 2017 apportant certaines modifications à l’arrêté du 3 mai 2007.

Les bons côtés de cette réglementation

Si une loi peut sembler contraignante, dans ce cas-ci elle entraine des résultats positifs. En effet, isoler sa maison correctement se traduit par une consommation moins importante d’énergie et donc par une facture énergétique plus légère pour l’occupant du bâtiment. Une bonne isolation garantit également un meilleur confort.

Cette diminution de consommation d’énergies fossiles satisfait également l’État qui s’est engagé auprès de la Communauté européenne à tout mettre en œuvre afin de lutter contre le réchauffement climatique. C’est d’ailleurs pour atteindre cet objectif, que plusieurs aides financières sont accordées aux personnes désireuses de réaliser des travaux d’isolation.

Une isolation efficace est aussi importante pour l’environnement car elle limite l’émission de gaz à effet de serre.

L’importance d’isoler les combles

Une toiture qui n’est pas isolée laisse passer 30% des calories produites par le chauffage. Ceci explique pourquoi les combles doivent être les premiers à être inscrits sur la liste des travaux d’isolation. Les combles perdus sont isolés par le soufflage ou l’épandage de particules de laine sur le plancher ou encore par la pose de bandes isolantes. L’isolation des combles aménagés ou aménageables est plus minutieuse pour ne pas empiéter sur la surface habitable. Des bandes ou panneaux d’isolant sont fixés sous le rampant entre les chevrons.

Pour bénéficier du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie permettant de réaliser ces travaux gratuitement, il est obligatoire de passer par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui sait comment isoler des combles en respectant les normes de la RT.