Accueil / Climatisation / 4 critères pour bien choisir son installateur de climatisation

Avec le confort acoustique et la sécurité, le confort thermique est une composante indispensable pour se sentir bien chez soi ou pour choyer ses clients dans un local commercial. Dans ce sens, la climatisation est un maillon essentiel du confort en été et en hiver. Bien installée, la climatisation est un vecteur de confort. C’est pourquoi, le choix de son installateur de climatisation ne doit en aucun cas être fait à la hâte et des critères sont à observer d’un œil avisé.

1. Les compétences certifiées

Les compétences avant l’expérience ! Bien que l’expérience permet d’emmagasiner des compétences, l’un ne garantit pas forcément l’autre. Une société de climatisation expérimentée n’est en effet pas forcément le meilleur de son domaine et inversement. La première manière de juger de la compétence de l’installateur, ce sont ses certifications. Il s’agit de garantie de l’État et du secteur que l’installateur respecte les normes, les connaît et les prend en compte pour procéder à un travail de qualité avec toutes les compétences transversales nécessaires en sa possession. Dans le domaine de l’installation de climatisation, les professionnels doivent obligatoirement posséder « l’attestation de capacité climatisation à l’utilisation de fluides frigorigènes » pour utiliser des fluides légaux et les manipuler dans de bonnes conditions pour la sécurité de tous. Vérifiez absolument cela.

Vérifiez aussi les labels. Il y a par exemple le label « Qualibat » qui est un organisme réputé de certifications dans l’ensemble du monde du bâtiment. Il y a aussi le « réseau RGE » délivré par le gouvernement par l’intermédiaire d’organismes compétents qui constitue un réseau de professionnels « Reconnu Garant de l’Environnement. » Si vous souhaitez jouir d’aide de l’État, le professionnel doit faire partie de ce réseau. Ensuite, RGE dispose de labels plus spécifiques comme le label QualiPAC ou le label Ventilation + qui garantit qu’une entreprise de climatisation, ventilation, aérothermie et autres respecte « une activité cohérente avec la qualification demandée, des exigences sur l’assurance ou encore sur le taux de sous-traitance limité à 50 %. » Dans tous les cas, tournez-vous vers un spécialiste du domaine comme ocellis-energies.fr.

2. Les avis des clients

Les compétences avant l’expérience ! Encore fallait-il être plus précis. Les compétences avant l’expérience…sans retour positif. En effet, une expérience bien fournie sur le marché avec des retours positifs des clients n’est qu’un critère de plus à ajouter aux compétences certifiées par les labels. Ils viennent ajouter un aspect plus humain. Ils permettent aussi de jauger de la compétence en détail de l’entreprise car il est tout à fait possible que l’entreprise soit qualifiée mais que certains de ses membres soient un peu plus compétents.

Plusieurs voies existent pour attester des retours client. Il y a tout d’abord le site internet. Le site internet est une vitrine virtuelle du professionnel. Toutes les infos que vous devez obtenir sont là. Vous pourrez juger du sérieux de l’installateur, de ses certifications, de ses labels et aussi de certains retours client qui sont souvent disponibles. Vous trouverez aussi un moyen de contact pour de plus amples détails et pour une première conversation.

Ensuite, il y a les avis sur Google ou sur les réseaux sociaux avec des retours des plus objectifs possibles. Enfin, il y a le bouche à oreille. Essayez de trouver des personnes dans votre entourage ou dans votre ville qui ont demandé les services de l’entreprise pour connaître leur vécu avec l’installateur. Toutes ces voies permettent de combiner les compétences certifiées par le monde professionnel et la notoriété du professionnel garantie par la société civile et cliente.

3. Un professionnel du coin à votre écoute

Après avoir jaugé la compétence de l’entreprise de manière officielle et humaine, contactez l’entreprise. Vérifiez si cette dernière est à votre écoute, faites vous un premier avis, constituez votre propre avis sur ses compétences et enfin jugez la qualité du service client. Dans ce sens, préparez des questions avant d’entrer en contact avec un installateur. Après plusieurs contacts, si vous hésitez au niveau des compétences, privilégiez deux critères : la proximité de l’installateur tant géographiquement qu’au niveau du contact. Le premier aspect de la proximité est un avantage indéniable en cas de pépin pour un dépannage.

Le second aspect est une question de relationnel et de respect pour vos besoins et vos attentes. Demandez-lui par exemple le meilleur système de climatisation à installer en fonction de vos besoins et de votre habitation. Il est préférable de se tourner vers un installateur qui agit au cas par cas en proposant des systèmes personnalisés et adaptés.

4. La continuité de la relation par un contrat d’entretien

Une installation d’une climatisation nécessite des compétences. L’entretien en nécessite aussi. Tournez-vous de préférence vers un professionnel qui propose un contrat d’entretien. Aussi nécessaire qu’obligatoire, un contrat d’entretien vous permet de disposer d’une continuité de bon fonctionnement de votre climatisation sans vous en préoccuper. Par exemple, une climatisation réversible nécessite absolument un entretien afin de proposer un réchauffement uniforme de vos pièces en hiver et un refroidissement adéquat en été.