Accueil / Fournisseurs d'énergie / 5 erreurs à éviter en choisissant ses fournisseurs de gaz et d’électricité

Adopter un fournisseur d’énergie peut paraitre aisé, surtout lorsqu’on sait que la procédure administrative est relativement simple. Mais faire le bon choix est parfois plus compliqué. Cela nécessite un effort d’analyse supplémentaire afin de ne pas se tromper. Un mauvais choix peut en effet vous couter très cher financièrement à la longue. Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu’on choisit ses fournisseurs de gaz et d’électricité ?

1. Ne pas analyser toutes les offres du marché

L’une des plus grosses erreurs faites par les consommateurs d’énergie est de ne pas prendre le temps de comparer les différentes offres disponibles. Par pure simplicité, certaines personnes s’adaptent à la première offre qui leur est proposée. Pourtant, il y a un bon moyen de trouver parmi des centaines d’autres offres, celle qui vous correspond le plus. Pour cela, il est recommandé d’utiliser un comparateur d’énergie. Il en existe de nombreux en ligne. Les comparateurs d’offres ont l’avantage de vous permettre d’effectuer des simulations sur vos besoins énergétiques. Il devient plus facile dans ce cas de se projeter sur les dépenses effectuées et donc de trouver un fournisseur qui vous convient parfaitement. Vos comparaisons devront être faites en fonction des prix TTC. Vous pourrez trouver de belles réductions sur les tarifs réglementés.

Par ailleurs, après avoir choisi votre société, il est plus raisonnable de mener de petites enquêtes sur elle. Ainsi, vous pourrez vous assurer de la qualité des services que vous comptez contracter. Pour cela, n’hésitez pas à demander à vos proches ou à chercher des avis sur Internet.

2. Ne pas avoir ses pièces administratives à jour

Signer un contrat avec une compagnie d’énergie est une démarche simple, même lorsqu’il s’agit d’un changement de fournisseur. Il est toutefois plus prudent de s’assurer d’avoir toutes ses pièces à jour afin de ne pas faire trainer les diverses procédures. Cela vous fera gagner du temps et donc favorisera une mise en fonction rapide des différents compteurs. Les fournisseurs d’électricité et de gaz vous demanderont des informations relatives aussi bien à vos données personnelles qu’à votre consommation énergétique. Il sera principalement question :

  • D’une pièce d’identité et vos coordonnées ;
  • De l’adresse précise de votre logement ;
  • Du nombre de personnes vivant dans le foyer ainsi que de la superficie du logement ;
  • Du numéro PDL qui permettra d’identifier votre compteur électrique ;
  • Du numéro PCE qui est celui du compteur à gaz ;
  • De votre Relevé d’Identité Bancaire ;
  • De la date de mise en service idéale pour vous.

Les numéros PDL et PCE sont composés de quatorze chiffres et sont propres à chaque domicile. Vous devrez donc leur accorder une attention toute particulière afin de ne pas donner les mauvais numéros. Par ailleurs, hormis ces informations, un index de vos consommations pourrait être demandé par le nouveau fournisseur. Il permettra de procéder à l’estimation de consommation de votre foyer.

3. Ne pas tenir compte des délais de mise en service

Bien que dans leurs offres les fournisseurs de gaz et d’électricité assurent un service rapide et une mise à disposition dans un délai court, il faut savoir prendre ses précautions. Selon les périodes de l’année, les mises en service prennent beaucoup plus de temps qu’il n’en faut généralement. Certaines sociétés proposent une installation expresse, mais elle est généralement accompagnée d’une surfacturation. Pour plus de sérénité, pensez à contacter votre nouvelle compagnie bien en avance lorsqu’il s’agit de changer de fournisseur. Ainsi, vous avez tout le temps de résilier votre contrat en cours et de disposer rapidement des services du nouveau fournisseur. Quand il s’agit d’un changement de domicile, il est plus prudent de signer un nouveau contrat pour la nouvelle demeure dès que vous commencez les préparatifs de déménagement.

4. Changer de fournisseur d’énergie sans résilier l’ancien contrat

C’est une erreur qui arrive bien plus souvent que vous ne pourriez l’imaginer. Afin de prendre de l’avance et de réduire considérablement le délai de mise en service de la nouvelle compagnie, certaines personnes en oublient de résilier le contrat en cours. Il est donc plus avisé d’avertir son ancien fournisseur par téléphone, par mail ou par courrier. Si vous omettez de le faire, vous continuerez à payer des factures pour un domicile que vous n’occupez plus. Notez que la procédure de résiliation de contrat avec un fournisseur d’énergie est gratuite et sans aucun préavis. Elle est immédiate, et cela, quelle que soit la compagnie. Il vous suffira d’effectuer une relève de votre compteur 24 heures avant la date de résiliation prévue et de la transmettre à la compagnie que vous quittez.

5. Choisir obligatoirement le même fournisseur pour l’électricité et pour le gaz

Il peut être avantageux de choisir une même compagnie pour avoir l’électricité et le gaz. Certaines sociétés offrent d’ailleurs des tarifs réduits lorsque le contrat comporte les deux services. Toutefois, rien ne vous oblige à le faire. Vous êtes libre de choisir un fournisseur différent pour chaque énergie. L’objectif est d’avoir un bon service et des tarifs raisonnables. Si au cours de vos simulations, il vous arrivait de trouver de meilleures offres qui proviennent de deux sociétés différentes, contactez-les indépendamment. Tout dépendra du budget que vous vous fixez.