Accueil / Rénovation énergétique / Isolation / Economiser le chauffage : isoler thermiquement la maison

Les dépenses de chauffage en hiver sont, avec les dépenses de climatisation en été, le poste qui a le plus d’impact sur le budget économique pour la gestion de la maison. Cependant, si la maison n’est pas correctement isolée, quelle que soit la quantité de chaleur produite à l’intérieur, il y aura toujours une bonne partie qui sera perdue, avec un gaspillage considérable d’argent et d’énergie thermique. Une maison bien isolée, en revanche, permet non seulement d’économiser une somme considérable, mais garantit également, à ses occupants un confort thermique adéquat. Par conséquent, il est nécessaire de savoir les mesures à prendre pour isoler thermiquement une maison. Toutefois, la première étape doit être d’éviter toute perte de chaleur. Pour ce faire, vous devez identifier tous les points où des pertes se produisent et en rechercher les causes afin de pouvoir prendre des mesures pour y remédier. Le résultat sera appréciable même en été, car l’élimination des points de fuite empêchera, également, la chaleur de pénétrer dans la maison, pendant la saison chaude.

Isoler thermiquement le toit

Le premier point sur lequel il faut intervenir pour concevoir une bonne isolation thermique est le toit, qui est souvent l’un des points faibles de l’enveloppe de la maison. Comme on le sait, la chaleur a tendance à monter vers le haut, donc si elle trouve des points critiques dans le toit, elle est facilement dispersée. En particulier, dans les bâtiments anciens, il est courant que le “paquet” qui constitue la structure du toit soit sans couche isolante. Il est alors possible d’intervenir dans la phase de restructuration en agissant précisément sur cette carence et en insérant un matériau d’isolation spécifique.

Isoler la maison avec la couche thermique

Un autre point qui doit être correctement isolé sont les murs extérieurs de la maison, surtout si elle est isolée sur tous les côtés ou sur plusieurs. La meilleure solution, pour une isolation correcte des murs extérieurs d’un bâtiment, est le revêtement thermique. Cependant, il existe différents types de revêtements, qui doivent être étudiés et conçus en fonction des caractéristiques du bâtiment. La première distinction doit être faite entre le manteau extérieur et le manteau intérieur. Ce dernier peut représenter la solution idéale lorsque vous ne pouvez pas intervenir de l’extérieur, par exemple pour des raisons liées à l’architecture de l’immeuble ou peut-être parce que l’appartement est en copropriété et que vous n’avez pas l’intention d’effectuer l’intervention sur les parties communes.

Gardez, toutefois, à l’esprit que l’application de la couche, qui a une certaine épaisseur, peut dans ce cas réduire la surface intérieure de la maison. Il existe, également, de nombreux matériaux avec lesquels il est possible de réaliser un revêtement thermique. Il existe des panneaux en matière synthétique, comme le polystyrène expansé, mais ces derniers temps, ceux d’origine naturelle, comme le liège et le chanvre, sont particulièrement populaires.

Comment isoler la maison avec des fenêtres et des portes ?

Lorsqu’on parle de l’enveloppe extérieure, il faut accorder une grande attention aux fenêtres, portes, portes-fenêtres et portes-fenêtres, qui sont souvent, des sources de perte de chaleur. Ce sont précisément les points où un pont thermique peut être généré, c’est-à-dire une zone où il y a une densité différente de flux thermique entre des points adjacents. Par conséquent, faites attention aux cadres que vous installez, en choisissant ceux qui ont un rendement thermique élevé, avec des profils isolants et du double ou triple vitrage.

Comment réduire les courants d’air dans les fenêtres existantes ?

Si, en revanche, vous n’envisagez pas la possibilité de remplacer les fenêtres et les portes, alors agissez de manière à réduire considérablement les courants d’air. Un système, par exemple, consiste à remplacer le simple vitrage des fenêtres existantes par un double vitrage. Une autre méthode consiste à appliquer un système d’alcootests sur les fenêtres et les portes.

Isoler thermiquement la maison avec des meubles

Pour réduire les pertes de chaleur, vous pouvez également, utiliser un mobilier adapté. Recouvrir les murs de panneaux de bois, par exemple, comme les vieux lambris, peut aider à conserver plus de couleur dans la maison. Le même résultat peut, également, être obtenu avec des rideaux et des tapis lourds distribués dans la maison.

Comment isoler thermiquement la cheminée ?

Bien qu’elle soit l’une des principales sources de chaleur, la cheminée peut, également, représenter un problème majeur de perte de chaleur. Cela est dû à l’entrée d’air froid provenant de la cheminée. Une astuce consiste à toujours fermer le volet de la cheminée lorsqu’il n’est pas utilisé. Gardez-le ouvert pendant le démarrage pour éviter la formation de fumée.