Accueil / Rénovation énergétique / Isolation / Isoler le caisson de l’obturateur, assure une isolation thermique optimale

Pourquoi isoler le caisson de l’obturateur ?

Souvent, le caisson du volet est le point critique des cadres de fenêtre.

Si elle n’est pas correctement isolée, elle peut être une source de perte de chaleur et de bruit provenant de l’extérieur.

Il ne sert à rien d’avoir une maison bien isolée si vous négligez cet  élément précis.

Avec une planification minutieuse, le problème ne devrait pas se poser, mais quand il se présente, il est toujours possible d’y résoudre, il est cependant l’un des problèmes les plus fréquents dans les vieilles maisons équipées de ce type de système de stores.

Si vous regardez la photo thermographique d’un bâtiment, vous remarquerez que parmi les zones où les pertes de chaleur sont les plus importantes, se situent au niveau des bacs des volets roulants.

En effet, le panneau du conteneur est généralement en aggloméré ou en contreplaqué et a une épaisseur d’environ 1 cm, trop mince pour assurer une bonne isolation.

Elle est généralement dépourvue de joints et de systèmes d’isolation et c’est pour cette raison qu’elle ne peut pas empêcher de manière adéquate les pertes de chaleur.

L’isolement du caisson de l’obturateur est pratique pour diverses raisons :

Comment isoler le coffre-fort ?

Les travaux d’isolation du coffre du volet roulant peuvent être confiés à des entreprises spécialisées ou, ouvrées  par un certain bricolage .

Une intervention habituelle d’isolation de la boîte consiste à refaire l’ancienne avec une tôle d’aluminium avec couvercle, mais cette simple opération n’est pas suffisante.

Il faut plutôt prévoir une isolation de l’intérieur.

Panneaux isolants souples pour isoler le caisson du volet de l’intérieur

Il existe notamment des panneaux isolants souples qui peuvent s’adapter à la forme du contenant.

En raison de leur extrême flexibilité et de leur facilité d’installation, ces panneaux peuvent également être posés indépendamment.

Les panels remplissent diverses fonctions :

Au-delà du matériel choisi, certaines précautions doivent être prises avant d’agir.

La première chose à faire est d’inspecter soigneusement le compartiment de la benne à ordures. S’il y a des trous dans la cavité du mur ou vers l’extérieur, ils doivent être correctement scellés.

Pour  parvenir à cela, vous pouvez utiliser de la mousse de polyuréthane élastique, qui est couramment utilisée pour l’installation des fenêtres et des portes.

Le panneau flexible que vous choisissez pour l’isolation doit également être installé sur les surfaces latérales et sur le fond du conteneur. Il est en effet fondamental que l’isolation soit continue et exempte de points faibles.

Après la pose du panneau, les joints entre le panneau et l’isolation périphérique, c’est-à-dire les panneaux latéraux et l’isolation du fond, doivent être scellés afin d’améliorer l’étanchéité du caisson. Il serait inutile de l’isoler s’il y a des courants d’air.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser du ruban adhésif ou les mêmes mousses de polyuréthane que celles mentionnées ci-dessus.

Seul problème : cette précaution signifie qu’en cas d’entretien du volet, il faudra couper le panneau, mais il suffira de le refermer.

Enfin, envisagez la possibilité d’acheter de nouveaux bacs pré-isolés.