Accueil / Rénovation énergétique / Isolation / 4 questions à se poser avant la rénovation énergétique de sa maison

La rénovation énergétique est une étape cruciale pour parvenir à la baisse de la consommation d’énergie de l’habitat. En effet, cette procédure permet de réaliser d’importantes économies d’énergie sur le long terme, à raison de 25 à 30 % selon les travaux effectués. Vous envisagez prochainement de passer le cap ? Voici toutes les questions que vous devez vous poser avant de vous lancer.

1. Quels travaux sont nécessaires pour optimiser l’efficacité énergétique de votre maison ?

Avant d’entamer les travaux, il est impératif de déterminer les performances énergétiques de votre habitation. Pour ce faire, vous devez passer par un diagnostic énergétique, réalisé par un professionnel certifié. Le diagnostic permet d’identifier les failles d’isolation d’un logement, mais également de voir si le système de chauffage et les installations électriques actuels sont adaptés au bâtiment concerné. De votre côté, vous pouvez vérifier certains éléments pour avoir une idée des travaux à réaliser et par la suite mieux préparer votre budget. Un défaut d’isolation peut par exemple se manifester par des courants d’air venant du plafond ou des murs.

Si vous remarquez des traces d’humidité ou sentez des mauvaises odeurs inhabituelles, cela peut être dû à un problème de ventilation. De même, une facture de chauffage trop élevée peut s’expliquer par un défaut de vos systèmes de chauffage, qui nécessitent probablement d’être remplacés. Quoi qu’il en soit, l’intervention d’un professionnel est toujours préconisée afin d’obtenir un diagnostic fiable et précis qui permettra de définir les travaux à réaliser en priorité.

2. Quelles sont les aides disponibles pour financer votre projet ?

Les travaux de rénovation énergétique peuvent coûter cher, mais ils permettent de faire de belles économies sur le long terme. Par ailleurs, cette initiative est fortement encouragée par l’État, raison pour laquelle de nombreuses aides sont disponibles pour faciliter le financement de ce projet. En France, les ménages qui souhaitent réaliser une rénovation énergétique peuvent prétendre aux aides suivantes :

  • MaPrimeRénov‘ : ce dispositif finance les travaux d’isolation, de ventilation, de chauffage et d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un habitat collectif. Les travaux doivent être réalisés par des entreprises labellisées RGE et la prime est calculée en fonction des revenus du ménage.
  • Éco-prêt à taux zéro : l’éco-prêt à taux zéro n’impose aucune condition de ressources et permet de financer votre projet de rénovation énergétique sans payer d’intérêts. Le montant du prêt peut aller jusqu’à 50 000 €.
  • Coup de pouce économie d’énergie : il s’agit d’un ensemble de primes octroyées en vue de financer certains travaux de rénovation énergétique. Les aides sont versées par les entreprises signataires de la charte coup de pouce économies d’énergie, qui sont principalement des vendeurs d’énergie.

3. Faut-il engager un professionnel pour les travaux de rénovation énergétique ?

Afin d’obtenir une efficacité énergétique suffisante et adaptée aux besoins d’un ménage, une étude professionnelle est souvent indispensable. En effet, un expert ne se contente pas de déceler les défaillances énergétiques d’un logement, car il se charge également de définir un plan de travaux sur-mesure. À travers son expérience et ses diverses compétences, le chauffagiste est en mesure d’avancer des solutions énergétiques pour pallier à toutes les lacunes énergétiques de votre habitation. Par ailleurs, le rôle d’un tel professionnel ne s’arrête pas aux travaux de réhabilitation, il vous garantit de meilleures performances énergétiques.

Si vous souhaitez obtenir des résultats satisfaisants qui respectent vos besoins en matière de confort, tout en réduisant votre consommation électrique et énergétique, alors prenez contact avec un professionnel certifié. Bien que l’assistance d’une entreprise spécialisée en rénovation énergétique ne soit pas obligatoire, elle est toutefois fortement recommandée. De plus, l’intervention de professionnels certifiés RGE sur vos travaux est nécessaire pour l’obtention de certaines aides étatiques.

4. Quelles autres solutions pour optimiser les performances énergétiques de votre habitation ?

En complément des travaux réalisés par un professionnel, vous pouvez agir de votre côté pour booster les performances énergétiques de votre logement. Pour débuter ce grand projet, vous pouvez tout simplement commencer par changer vos habitudes de consommation afin de faire des économies d’énergie. Cela peut se traduire par de petits gestes simples du quotidien comme éteindre les lumières dans les pièces inoccupées, entretenir votre système de chauffage régulièrement, remplacer vos appareils électroménagers énergivores, etc.

Le système de chauffage représente près de 30 % de vos dépenses énergétiques. En choisissant une installation moins gourmande comme la pompe à chaleur, vous gagnez plus de marge dans votre budget énergie. Une PAC est non seulement écologique, mais avec la bonne puissance, elle peut vous faire économiser beaucoup sur votre facture énergétique. Vous envisagez de remplacer votre chaudière au fioul ou électrique par une pompe à chaleur ? Venez découvrir quelques conseils pour mieux choisir votre installation sur brainbox.be.