Accueil / Réglementation thermique / Installation électrique : normes et réglementation

Dans le but de renforcer le confort au sein des foyers et la sécurité de leurs différentes installations électriques, certaines normes sont régulièrement mises au point. Par exemple, la norme NF C 15-100 qui porte sur les installations électriques, présente de nouvelles dispositions qui visent à améliorer la fiabilité des installations de courant d’une maison.

Que dit la norme C15-100?

De nouvelles normes électriques sont signées lorsque se présente un besoin de sécurisation des installations électriques. Par exemple, la norme NF C 15-500 vient fixer de nouvelles instructions quant à la réalisation des installations électriques dans un logement. Plus précisément, cette norme établit plusieurs règles pour l’installation de prises électriques, d’interrupteurs et de socles pour l’éclairage dans les diverses pièces du logement :

• le salon doit comporter selon sa taille au moins 5 prises de courant ;

• si la cuisine mesure moins de 4 m2, on doit y installer 3 prises avec terre ;

• pour la chambre, la norme exige un minimum de 3 prises avec terre et deux prises supplémentaires.

• la salle de bain pour sa part compte uniquement deux zones dites de protection dans lesquelles l’installation d’éléments électriques est impérative ;

• une seule prise est nécessaire dans les couloirs, et seulement si ceux-ci occupent une surface supérieure à 4 m2 ;

• pour les toilettes, si elles sont distinctes de la salle de bain, une prise avec terre peut être placée près de l’interrupteur de la lumière. Lorsque leurs installations répondent aux nouvelles normes électriques, les particuliers reçoivent en retour une attestation de conformité qui peut être délivrée soit par le Consuel (en cas de travaux), soit par le propriétaire du logement locatif.

Les exigences de la nouvelle norme électrique 2020

La norme électrique 2020 impose le suivi de certaines instructions. Il s’agit notamment de l’installation d’un ETEL. L’ETEL (pour espace technique électrique du logement) est un emplacement où doivent dorénavant être installés l’intégralité des disjoncteurs et le coupe-circuit central. C’est en quelque sorte d’un centre de contrôle, et certaines régulations ont été mises en place quant à ses dimensions. Pour des raisons de sécurité, il doit être éloigné de tout point d’eau et également des canalisations. La norme électrique 2020 exige également l’installation de dispositifs de protection tels que les parafoudres et les protections différentielles à haute sensibilité. Elle impose par ailleurs l’installation de dispositifs de coupure comme les disjoncteurs. En outre, cette norme vient mettre au point diverses règles concernant l’installation de fils sous conduits ou gaines. Elle impose pour l’intégralité de la maison, des règles concernant l’emplacement des prises de courant par rapport au sol. Enfin, la nouvelle norme électrique 2020 fait obligation à tous les ménages de faire une réserve de 20 % pour le tableau électrique. Elle inclut par ailleurs diverses consignes concernant l’installation de certains dispositifs électriques.

Quels sont les objectifs de la nouvelle norme ?

Les différentes exigences présentées s’orientent vers le renforcement de la sécurité des installations électriques d’un logement. Ces normes incluent également des dispositifs qui permettent de répondre promptement en cas de dysfonctionnement constaté dans le système. De plus, les nouvelles normes augmentent le confort des usagers et priorisent l’efficacité dans la disposition des dispositifs électriques. Les principaux objectifs de ces régulations sont donc l’amélioration des mesures de sécurité dans les ménages et le confort des usagers. Il est recommandé à tous les ménages de prendre en compte ces normes dans la réalisation de travaux de rénovation ou de construction.