Accueil / Blog / Comment réaliser des travaux d’isolation thermique de son domicile gratuitement ?

La consommation énergétique peut représenter un poste important du budget des ménages. La meilleure façon d’y remédier est d’améliorer l’isolation afin de pallier la déperdition de chaleur. Des économies d’énergie peuvent être faites avec un système performant puisque la facture sera réduite. Cette initiative favorise également le confort à l’intérieur de la maison. La difficulté réside surtout dans le coût des travaux d’isolation thermique qui requiert des fonds conséquents. Au vu de la cherté de ces travaux, l’État n’hésite pas à encourager les citoyens à procéder à l’amélioration de leur dispositif. Avec toutes ces subventions, les travaux d’isolation thermique du domicile peuvent se faire à cout relativement réduit.

Bénéficier du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) pour les travaux énergétiques

Les travaux de rénovation énergétique font l’objet d’un crédit d’impôt jusqu’à la fin de l’année 2019 (31 décembre), 30 % du montant total des travaux seront restitués aux bénéficiaires, au mois de septembre de l’année suivante. Néanmoins, ces 30 % sont calculés sur un plafond de 16 000 euros pour les couples et de 8 000 euros pour les personnes vivant seules. Ce plafond peut être porté à une somme plus élevée lorsque les bénéficiaires ont des enfants à charge, 200 euros par enfant pour les gardes alternées et 400 euros par personne pour les couples. Cette majoration qui pourrait augmenter sensiblement le montant du CITE. Aucune condition de ressources n’est exigée pour bénéficier de cette aide. Même les personnes qui ne sont pas imposables peuvent prétendre au CITE. En revanche, les travaux doivent être confiés à des équipes qualifiées RGE (Reconnu Garant de l’environnement), cette condition est obligatoire. Le CITE est cumulable avec d’autres sortes d’aides, comme la prime énergie. D’autres subventions existent également et certains professionnels peuvent accompagner les citoyens et leur donner des conseils en économies d’énergie, comme sur ce site.

La prime énergie

La prime énergie ou certificats d’économie d’énergie (CEE) est une autre aide non négligeable réduisant le coût des travaux énergétiques. Elle peut être octroyée lors de la réalisation des rénovations énergétiques des copropriétés, des locaux d’entreprise, et bien évidemment des domiciles des particuliers. L’obtention des CEE n’est pas soumise aux conditions de ressources. En revanche, une inscription préalable, suivie d’une demande de prime énergie, avant même d’accepter un devis, est de rigueur. L’acceptation du devis et le début des travaux ne peuvent avoir lieu qu’après les étapes d’inscription et de sollicitation. Une fois la rénovation effectuée, le requérant doit envoyer la facture. Un chèque (en euros) lui sera envoyé après la réception de cette facture. L’autre condition est l’agrément RGE des installateurs.

Autres aides pour les travaux d’isolation thermique

D’autres formes d’aide, cumulables ou pas avec les subventions susmentionnées, peuvent être accordées aux ménages qui projettent d’améliorer l’isolation de leur domicile. Ce sont, entre autres, l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) qui est non cumulable, la TVA réduite à 5,5 % pour la main-d’œuvre et l’achat des matériaux, l’éco-prêt à taux zéro, et certaines aides locales. Cumulées ensemble, toutes ces aides permettent aux ménages de procéder aux travaux d’isolation thermique sans débourser de grosse somme, alors que l’efficacité énergétique est au plus haut point.